Lycée Louise Michel en ligne
Site de l'académie de Créteil

Accueil > Archives > Pourquoi pas moi ? > Pourquoi pas moi ? 2011/2012

Pourquoi pas moi ? 2011/2012

vendredi 31 mai 2013 par yvon_j

En quelques mots

PPM est un type particulier de tutorat, qui apportera aux élèves participants une ouverture culturelle et sociale. Il s’adresse à des élèves curieux et motivés et n’ayant pas besoin d’aide scolaire (ce qui pourra être trouvé dans d’autres dispositifs d’aide et d’encadrement au lycée). Le but est d’apporter aux élèves la découvertes d’autres domaines que ceux qui les entourent habituellement et de contribuer, en plus de l’action éducative du lycée, à leur offrir la plus large ouverture d’esprit possible.

En matière d’orientation, il s’agira de les sensibiliser à l’éventail des filières existant après le bac, de leur permettre de les choisir et de s’y engager en parfaite connaissance de cause. Ainsi, ils seront amenés à découvrir et à comprendre un univers qui leur est étranger, les grandes écoles ou les universités, qui possèdent un fond culturel et social très différent de leur milieu familier. Les élèves pourront ainsi construire et réaliser leur projet en évitant toute forme d’autocensure et ceci, quel que soit les filières pré et post-bac choisies.

Le tutorat commence avec des élèves de seconde, puis sera poursuivi chaque année au rythme des passages en classe supérieure. Un élève intégrant le dispositif en seconde s’engage moralement à le suivre au cours de ses trois années de scolarité. La participation des élèves sera soumise à l’approbation et à l’engagement des familles.

Le tutorat PPM s’inscrit dans un dispositif plus large, appelé « cordées de la réussite », qui met en relation des établissements scolaires et universitaires, du collège au post-bacalauréat. Partout en France, plus de 300 établissements de tous niveaux sont impliqués dans une ou plusieurs cordées. Le lycée Louise Michel entame à la rentrée 2011 la cinquième année de tutorat et près de 140 élèves ont déjà bénéficié du dispositif.

Les tuteurs

Le tutorat est réalisé par des étudiants de ParisTech (un regroupement de plusieurs grandes écoles de Paris, en particulier AgroParisTech et ChimieParisTech). Ils verront les élèves une fois par semaine, avec un encadrement deux tuteurs pour un groupe d’une quinzaine d’élèves.
Les étudiants agissent de façon totalement bénévole. Ils avaient envie de s’engager dans un dispositif d’aide et ont été séduit par le projet apporté par le lycée. Ils sont partie prenante dans la réflexion sur le contenu des séances, et ont déjà participé à plusieurs réunions de travail. De plus, ils suivent des formations spécifiques sur la gestion des séances.

Modalités

Le tutorat comprend une séance avec les tuteurs par semaine, qui se déroule généralement sur le site de l’école à Paris. Les élèves doivent donc pouvoir se rendre à Paris un soir par semaine, généralement le vendredi, pour une séance durant de 18h à 20h.
Certaines semaines (une par mois environ) la séance de travail sera remplacée par une sortie culturelle. Dans tous les cas, les familles seront informées une semaine à l’avance du lieu, des horaires et des modalités de transport.
Tous les coûts pour les élèves (transports, visites, repas si nécessaire) sont entièrement pris en charge par le dispositif. L’élève n’a rien à payer.

D’une façon générale, les élèves se déplaceront en groupe à partir du lycée et prendront les transports en commun pour se rendre à Paris et en revenir. Le point de rendez-vous pour le départ sera au lycée ou au métro Pablo Picasso, le groupe d’élève se séparera au retour en sortant du métro à Pablo Picasso.

Pendant toutes les activités du tutorat, les élèves restent sous la responsabilité du lycée pour leur protection, mais cela implique aussi un regard du lycée sur leur comportement, leur assiduité, leur respects des consignes et des règles de sécurité.

Contenu

Le dispositif PPM s’articule sur 6 axes de travail :

  • Ouverture culturelle (très large), sur la base de nombreuses sorties et d’un travail constant sur l’actualité.
  • Techniques d’expression (orales et écrites), en utilisant de nombreux moyens (improvisation théâtrale, commentaires sur l’actualité, exercices d’écriture etc...).
  • Ouverture sociale, appropriation des « codes sociaux »
  • Méthodologie de travail : permettre aux élèves de découvrir comment ils peuvent travailler et apprendre mieux et plus vite.
  • Découverte de filières et des métiers : connaissance de l’univers des grandes écoles, des classes préparatoires et des universités, clarification des filières d’orientation, découverte des métiers par des visites en entreprise.
  • Suivi individuel, du temps est consacré régulièrement pour que l’élève fasse un point sur son ressenti, avec un enseignant du lycée.

Investissement des élèves et des familles

Les élèves consacreront une quarantaine d’heures au tutorat en seconde et en terminale et une soixantaine en première. Les horaires sont donc conséquents et seuls les élèves sans difficulté peuvent y participer sans nuire à leur progression scolaire. Ce qui est réalisable, comme l’a montré l’expérience des années antérieures. Il appartient aux familles et aux élèves de comprendre à la fois l’intérêt du tutorat et la contrainte qu’il représente.

De plus, les familles et les élèves doivent s’engager à une participation constante aux séances et aux sorties. Toutes les activités sont prises en charge et les élèves n’ont rien à payer mais, si les élèves se sont engagés à venir à une sortie, il devront rembourser les frais engagés s’ils ne sont pas venus sans avoir de motifs d’absences acceptables.

Les familles s’engagent à soutenir les élèves dans leur participation, le tutorat ne pouvant être bénéfique que s’il est suivi régulièrement. Les absences seront communiquées aux familles comme elles le sont pour toutes les activités du lycée.

Marc Pelleschi


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Louise Michel en ligne (académie de Créteil)
Directeur de publication : Monsieur Achour